Le nom «Phoenix» fait jaser

Article de Pierre Turgeon et Jonathan Custeau dans La Tribune le 25 novembre 2011

«C'est bilingue et c'est un beau clin d'oeil à la région», ajoutait Jocelyn Thibault tout en confirmant qu'il avait lui-même posé la question croyant qu'on devait l'écrire Phénix. «On a trouvé que c'était très intéressant en raison du caractère bilingue de Sherbrooke.»

Joint jeudi à ce sujet, le porte-parole de l'Office québécois de la langue française (OQLF), Martin Bergeron, précisait qu'il était difficile de confirmer si une vérification avait bel et bien été effectuée par l'organisation du Phoenix. «Une chose est certaine, au sens de l'oiseau mythique, l'orthographe avec un o n'est pas française», confirme-t-il.

Photo La Tribune

Voir dans La Tribune

Fichier jointTaille
435264-jocelyn-thibault-devoile-nouveau-chandail.jpg27.83 Ko

Commentaires (2)

Ridicule

«On a trouvé que c'était très intéressant en raison du caractère bilingue de Sherbrooke.»

Selon Statistique Canada, plus de 90% des Sherbrookois et des Sherbrookoises sont francophones. Il est temps qu'on arrête d'halluciner des anglophones et qu'on réalise qu' en tant que locuteurs et locutrices du français, nous sommes nettement majoritaires chez nous.

Encore à genoux

Bien oui! C'est ça! Continuez à promouvoir le bilinguisme au Québec pendant que le reste du Canada fait tout pour éliminer toute trace de francophone dans les autres provinces! Continuez de vous mettre à genoux.

A la première nouvelle, après avoir bilinguisé tout le Québec, ça ne leur suffira pas. Ils vont ensuite tenter d'angliciser les francophones!