Mise en garde du Mouvement Québec français du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Article de Denis Villeneuve dans Le Quotidien le 6 mai 2012

image1

«En raison d'une trop grande représentation des emplois unilingues et bilingues dans la fonction publique du Québec, les régions comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean contribuent indirectement à l'anglicisation de la grande région montréalaise, selon le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu.

M. Beaulieu était de passage dans la région, mercredi, en compagnie de Claire Bouchard, représentante régionale de l'organisme, et de Brigitte Claveau, représentante régionale du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec.

S'appuyant sur une étude réalisée par Henri Thibaudin, de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC),

M. Beaulieu a rappelé que les secteurs de la santé, de l'enseignement et de l'administration publique ont des dispositions particulières afin de rendre accessibles leurs services en anglais. Ces dispositions ont été prises pour la communauté anglophone, qui représentait 8,7 % de la population du Québec en 2006. Il en résulte que ce sont 135 250 emplois qui sont soutenus par les secteurs cités plus haut, ce qui représente une masse salariale dépassant 6 milliards $ par année.»

Lire le reste de l'article