Le Mouvement Montréal français participera à la manifestation pour la relance du dernier hôpital francophone de l'Ouest de l'île

Montréal, le 31 octobre - Le MMF appuie le comité de la Relance
et les médecins de l'Hôpital de Lachine, qui ont effectué une lutte acharnée
pour sauvegarder et développer le dernier centre hospitalier francophone de
l'Ouest de l'île de Montréal.
En juin dernier, en réponse à une pétition pour maintenir la mission du
Centre hospitalier de Lachine, l'Assemblée nationale a adopté une motion
visant à souligner "son statut unique dans l'Ouest-de-l'Ile de Montréal, en
particulier pour les francophones, en y maintenant des services hospitaliers
et spécialisés".
Hier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard
a annoncé que l'ouverture aux ambulances se fera de façon graduelle à compter
de la fin du mois de janvier prochain, jusqu'à l'atteinte des volumes
d'activités antérieurs. Monsieur Couillard a insisté sur la participation de
l'Hôpital de Lachine au Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de
l'Université McGill et le McGill University Health Center (MUHC).
Selon le président du MMF, Mario Beaulieu, "le ministre a fait un pas
dans la bonne direction en répétant son engagement à rétablir le service
d'ambulance. Nous lui demandons de s'engager à ce que l'Hôpital de Lachine
retrouve sa pleine autonomie avec tous les services nécessaires afin de servir
adéquatement la population. Nous voyons difficilement comment les liens de
subordination avec le réseau McGill, dont les communications internes se font
essentiellement en anglais, permettraient de préserver le caractère
francophone de l'Hôpital de Lachine".