Accueil / Archives (page 3)

Archives

Début du débat sur les juges bilingues à la Cour suprême

L’engagement verbal du gouvernement Trudeau de nommer des juges bilingues à la Cour suprême n’est pas une avancée pour les Canadiens français.  Seule une loi rendant officielle cette pratique permettrait de crier victoire. MQF – 10/03/2017 À LIRE – Le projet de loi du député néo-démocrate, François Choquette, visant à …

Lire la suite

L’avenir du français n’est pas garanti… Agissons pour qu’il le soit

Le rôle de l’État est essentiel [1] pour l’avenir du Québec, particulièrement pour la langue française. Lorsque l’État du Québec mettra tout son poids [2] au bénéfice de la langue française, elle s’imposera sur le territoire et rayonnera à nouveau sur l’Amérique du Nord. [1] «Le seul levier dont les …

Lire la suite

Le français est bel et bien en recul au Québec

Le génocide culturel des francophones au Canada se poursuit. Le Québec n’échappe pas à cette fulgurante assimilation organisée par le régime fédérale. Malgré nos volontés, nos lois, nos syndicats, les statistiques indiquent clairement que le poids démographiques des Québécois à l’intérieur le Canada diminue année après année. Il y a …

Lire la suite

Une pub contre l’anglais à la faculté de médecine de l’Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite

Offensive pour une formation entièrement en français à la faculté de médecine en Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite

Le français en recul au Québec et au Canada

Suite à l’Acte de l’Amérique du Nord britannique (1867), les gouvernements des provinces anglaises ont adopté des lois antifrancophones et anticatholiques interdisant des établissements scolaires (le matériel scolaire aussi) de langue française. Longtemps glorifiées par le mouvement Orangiste du Canada, quelques-une de ces lois se sont imposées jusqu’au début des années …

Lire la suite

La loi 101 au collégial: la mesure phare

Bien qu’il ait été un grand visionnaire, Camille Laurin ne pouvait pas s’imaginer qu’autant de jeunes obtiendraient des diplômes collégiaux et qu’un nombre si élevé fréquenteraient les institutions postsecondaires de langue anglaise. Actuellement, il y a 8 % d’anglophones au Québec. Pourtant, 11 % de tous les élèves qui fréquentent le primaire …

Lire la suite
Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes