Montérégie

.

Hommage posthume à Pierre Pichette, vice-président du Mouvement Québec français et secrétaire du Mouvement Montérégie français

  

Vendredi dernier, Pierre Pichette, un grand défenseur du français et militant infatigable pour l’indépendance et l’environnement nous a quitté à l'âge de 69 ans. Il était vice-président du Mouvement Québec français et secrétaire du Mouvement Montérégie français.
 

Montérégie français accuse Priorité Brossard de bafouer le français

Un reportage de Philippe Marcoux pour Radio-Canada du 24 octobre 2013

manon

[...]Selon le mouvement Montérégie français, un des conseillers municipaux du parti Priorité Brossard du maire Paul Leduc aurait distribué dans certains secteurs de la ville des dépliants publicitaires rédigés uniquement en anglais et en mandarin.[...]


Conférence en Montérégie - «Loi 101 : les hors-la-loi»

image

Le Mouvement Montérégie français souhaite vous inviter à assister à une soirée portant sur la situation du français ayant pour thématique «Loi 101 : les hors-la-loi».

Cette activité aura lieu le 18 août 2013 à 19 h au Châlet Bellerive à Longueuil (845, rue Maple).

Plusieurs conférenciers prendront part à la soirée dont :

-Luce Cloutier, présidente du Mouvement Montérégie Français


De l'anglicisation de Brossard

.

Geneviève Girard
Publié sur rivesudexpress.ca
Le mardi 25 juin 2013

BROSSARD ― Deuxième municipalité québécoise à recevoir le plus d’immigrants après Montréal, Brossard est la ville en territoire francophone qui s’anglicise le plus rapidement et le plus franchement en Amérique du Nord. Près de 35,4% de la population y parle anglais et plusieurs résidents ne maîtrisent ni le français ni l’anglais.


Dossier loi 101: l’auteur Yves Beauchemin met les points sur les i

Article de Geneviève Girard publié dans le journal Rive Sud Express le 25 juin 2013

image

«L’homme de 72 ans n’a pas mâché ses mots lorsqu’est venu le temps de commenter l’importance et le respect accordés à la langue française localement, et en tant que nation. Il en a vu d’autres.[...]

Le français recule et l’anglais avance, poursuit le ténor de la littérature québécoise. On le voit à Montréal, mais ça paraît aussi dans la couronne Sud, surtout à Brossard (voir autres textes). C’est là que l’anglais progresse le plus.[...]


Dossier loi 101: la Rive-Sud et la Montérégie en chiffres

Article de Geneviève Girard publié dans le journal Rive Sud Express le 25 juin 2013

«Outre Brossard, les villes de Saint-Lambert, Greenfield Park, Candiac, Châteauguay et Huntingdon contrecarrent aussi plus souvent la loi 101 en matière d’affichage et de statuts acquis de villes bilingues alors que le pourcentage de résidents anglophones est trop faible pour l’obtenir, selon la loi 101 (Charte de la langue française); [...]


Célébration de la francofête à Sorel-Tracy

2013-03-22 19:00
2013-03-22 22:00

Pour la volonté et le plaisir de vivre en français

Image


Appel à la modération La ministre Diane De Courcy affirme qu’il ne faut pas juger l’OQLF sur un seul cas

Article de Mélanie Bergeron dans le Journal de Montréal, samedi 23 février 2013

La ministre Diane De Courcy a assisté, samedi, à Saint-Basile-le-Grand, à un colloque portant sur le projet de loi 14, en compagnie de militants de la langue française.Cette rencontre survient trois jours après que la province eut été la risée alors que l'Office québécois de la langue française (OQLF) a demandé à un restaurateur de retirer le mot «pasta» de son menu.

[...]Un deuxième cas s'est ajouté à celui qui a retenu l'attention cette semaine. Pierre Curzi, ex-député, estime qu'il s'agit là d'excès de la part de l'OQLF.«Je ne suis pas parano, mais la question que je me pose : est-ce qu'il y a du sabotage ou de la provocation? Personne ne va se bâdrer de y'a-tu pasta ou pas pasta dans le menu.»

Selon lui, ce tatillonnage survient au même moment où arrive le projet de loi qui modifie la loi 101.«C'est bizarre qu'on fasse ressortir ça, c'est comme si c'était un élément d'une campagne de presse», a-t-il souligné.[...]