Archives

Le « bonjour-hi » en progression dans les commerces du Québec

Derrière les « bonjour - hi » se cache une situation beaucoup plus complexe.
En savoir plus

Lettre ouverte des Partenaires pour un Québec français : une langue sur un dangereux fil d’équilibre

Bien que nous attendions un rapport sur l’évolution de la situation linguistique au Québec de l’OQLF depuis longtemps, quel ne fut pas notre étonnement de constater la parution de neuf études volumineuses et inattendues le ...
En savoir plus

Surfinancement des universités de langue anglaise : le déséquilibre s’accentue

Un nombre croissant de jeunes francophones privilégie le réseau universitaire de langue anglaise. Cette concurrence naît d’un débalancement du financement par rapport au poids démographique de la minorité historique anglophone québécoise.
En savoir plus

Maxime Laporte commente le rapport de l’OQLF sur la situation linguistique au Québec

L'accueil dans les commerces se faisant 1/4 du temps en anglais à Montréal est symptomatique de la tendance lourde qui est au déclin du français et à l'anglicisation de l'espace public. Maxime Laporte, président du ...
En savoir plus

Le gouvernement doit renoncer au statu quo et rouvrir la loi 101

Seule une action concrète au plan législatif peut freiner le déclin du français au Québec. Maxime Laporte, président du MQF – 12 avril 2019 [otw_shortcode_divider margin_top_bottom="20" text_position="otw-text-left"][/otw_shortcode_divider] Montréal, le vendredi 12 avril 2019 – À ...
En savoir plus

Non, le Canada n’est pas un pays bilingue

Dans le contexte canadien et nord-américain, la langue française est perçue comme une langue utile. On ne la reconnaît pourtant pas comme essentielle. Le bilinguisme institutionnel avantage toujours l’anglais, mais rarement, voire jamais le français ...
En savoir plus