Québec

Identifier le coût unitaire de la francisation

L’État a tous les moyens de calculer le coût unitaire moyen de la francisation d’un immigrant. Pourtant, cette information n’est pas disponible. Cela fait 25 ans que le Québec reçoit des sommes du gouvernement fédéral ...
En savoir plus

Une concurrence déloyale ruine les artisans de notre culture

Dès la mise en fonction d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil électronique donnant accès à l’Internet, tous les programmes et applications – même ceux disponibles en langue française – sont une « voie ...
En savoir plus

L’Université de Montréal et son devoir d’exemplarité linguistique

Aujourd’hui, le bilinguisme institutionnel s’est grandement développé dans le secteur public québécois, notamment en raison d’un laxisme commandé par l’« approche client ». L’État québécois bilinguise ses institutions pour desservir des clients de la communauté d’expression anglaise. ...
En savoir plus

ENTREVUE – « La mairesse doit montrer l’exemple ! » ─ Sophie Stanké, porte parole du Mouvement Montréal français

 « Les Québécois francophones ne représentent que 2 % de la population de l’Amérique du Nord. L’anglicisation de Montréal porterait un coup fatal à notre culture et à notre identité en tant que peuple. » MQF ...
En savoir plus

Consommer des biens et services en français

Il faut faire en sorte que toutes les entreprises du Québec qui ont au moins dix employés se doivent d’obtenir un certificat de francisation confirmant que la langue de travail dans leur entreprise est le ...
En savoir plus

ENTREVUE – Hydro-Québec enverra des factures unilingues anglophones à 400 000 consommateurs

 « Nos institutions publiques doivent faire preuve d’exemplarité à l’égard de leurs pratiques linguistiques. Si tout un chacun peut avoir au Québec des communications uniquement en anglais d’un fleuron québécois. Nos institutions publiques ne doivent ...
En savoir plus