Francophonie

« Un pas en avant » vers une plateforme numérique francophone de calibre international

MQF ─ Le Mouvement Québec français (MQF) salut avec enthousiasme une entente conclue le 8 mai dernier entre plusieurs diffuseurs francophones du Canada ─  Radio-Canada, Groupe V Média, Bell Média, TV5 Québec Canada et Office national du film du Canada ─ qui s’unissent afin d’offrir davantage de produits culturels francophones disponibles …

Lire la suite

La Louisiane est candidate à l’Organisation internationale de la Francophonie

La Louisiane est une démonstration d’une réappropriation progressive de la langue française ─ de la culture française aussi ─ par des familles et des organisations civiles. Souhaitons que ce n’est que le début d’une belle aventure. MQF – 24/04/2018 Peggy Feehan, la directrice du Conseil pour le développement du français …

Lire la suite

Le Conseil des gouverneurs de l’Université de l’Ontario français est formé

Une université francophone en Ontario prend enfin forme après plusierrs décennies de revendications. MQF – 11/04/2018 À deux mois des élections provinciales, le projet d’ouvrir à Toronto une première université francophone autonome en Ontario franchit une autre étape avec la nomination de 12 personnes – y compris Dyane Adam – au sein d’un …

Lire la suite

Le déclin de l’Organisation internationale de la Francophonie

L’avenir de l’Organisation internationale de la Francophonie est en Afrique. Pourquoi alors ne pas leur offrir la direction de l’organisation ? MQF – 10/04/2018 Au terme d’un premier mandat à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean mérite-t-elle d’être reconduite dans ses fonctions lors du prochain …

Lire la suite

Pourquoi le continent africain est important pour l’avenir de la langue française ?

MQF ─ Selon l’Organisation des nation unies (ONU), sur les 9 milliards que comptera la population mondiale en 2050, il y en aura plus de 1,1 milliard qui vivront sur des territoires francophones. Actuellement, il y a 250 millions de locuteurs francophones à travers le monde. Grâce à la croissance …

Lire la suite

Le seuil de tolérance du Canada envers la francophonie hors Québec

En gardant suffisamment bas (près de 4%) le seuil d’immigration francophone au Canada hors Québec, le fédéral s’assure de faire le minimum pour garder « vivante » la nation canadienne-française d’un océan à l’autre. La nation canadienne-française est devenue depuis 40 ans une communauté comme les autres avec ─ tout …

Lire la suite