Québec

« Les congrès, les concours de bon langage, les campagnes sont pratiquement inefficaces. Seul l’État, gardien du bien commun, peut agir efficacement au niveau de la civilisation. C’est à la civilisation de supporter la culture. L’État a la loi et la force pour lui. Nous, les instituteurs, nous n’avons que raison. C’est si peu de chose, avoir raison ; ça ne sert qu’à mourir. Je suis un peu lugubre, n’est-ce pas ? ─ FRÈRE UNTEL

Défendre le français

Les seuls motifs valables pour qu’un employeur exige la connaissance d’une autre langue devraient être liés aux relations à l’extérieur du Québec. MQF – 02/12/2017 Statistique Canada nous apprenait mardi que le français en tant que langue prédominante dans les milieux de travail au Québec a régressé, tout comme le …

Lire la suite

Débat linguistique musclé au PLQ

Il sera difficile d’inciter les citoyens et les entreprises à utiliser le français comme langue commune à l’intérieur du Québec si le gouvernement et ses organismes ne le font pas eux-mêmes. Par exemple, si les services publics rendus aux nouveaux citoyens sont systématiquement offerts dans les deux langues, ceux-ci concluront …

Lire la suite

La langue commune

Le recul du français n’est pas la faute des anglophones ni des allophones. Ce sont les Québécois en poste d’autorité, qui ont bénéficié des avantages de la loi 101, qui font reculer le français au Québec. Les Québécois devraient se tenir droit, grand, fier et debout comme les hommes et …

Lire la suite