Québec

« Les congrès, les concours de bon langage, les campagnes sont pratiquement inefficaces. Seul l’État, gardien du bien commun, peut agir efficacement au niveau de la civilisation. C’est à la civilisation de supporter la culture. L’État a la loi et la force pour lui. Nous, les instituteurs, nous n’avons que raison. C’est si peu de chose, avoir raison ; ça ne sert qu’à mourir. Je suis un peu lugubre, n’est-ce pas ? ─ FRÈRE UNTEL

Positionner le Québec comme moteur culturel et intellectuel de la Francophonie

Le Québec est le foyer lumineux de l’Amérique française. MQF – 20/02/2017 Pendant que le français perd de l’éclat sur l’île de Montréal, la langue de Molière progresse sur l’ensemble du globe. Prédite comme étant la langue la plus parlée à l’échelle internationale en 2050, le Québec doit se positionner comme leader mondial de …

Lire la suite

École à la maison: Sébastien Proulx change son fusil d’épaule

C’était la moindre des choses. MQF – 19/10/2017 Après maints débats et critiques de la part de l’opposition, le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx fait marche arrière et accepte d’assujettir à la loi 101 les enfants qui sont scolarisés à la maison. En commission parlementaire mardi, le ministre a changé …

Lire la suite

Le français pour l’intégration scolaire

L’intégration peut prendre jusqu’à deux ou trois générations. Il faut alors faire du français la langue d’intégration des immigrants dès la première génération. MQF – 18/10/2017 Lors de l’étude du projet de loi 144, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, a insisté pour laisser aux parents qui font l’école à …

Lire la suite

École à la maison: brèche à la loi 101, s’inquiètent les commissions scolaires

Le PLQ ouvre les portes à un système parallèle exempt de la Loi 101. MQF – 12/10/2017 Les commissions scolaires sont inquiètes d’un amendement proposé par le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx au projet de loi 144. Elles croient qu’on crée «une brèche» à la loi 101 en ne l’appliquant …

Lire la suite

Statistique Canada masque le déclin du français

Le chercheur Charles Castonguay remet les pendules à l’heure. MQF – 10/10/2017 Statistique Canada a récemment prétendu que le poids du français comme langue d’usage au Québec serait en légère hausse, étant passé de 87 % en 2011 à 87,1 % en 2016. Or, selon sa méthode habituelle d’analyse, le français n’a …

Lire la suite
Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes