Québec

« Les congrès, les concours de bon langage, les campagnes sont pratiquement inefficaces. Seul l’État, gardien du bien commun, peut agir efficacement au niveau de la civilisation. C’est à la civilisation de supporter la culture. L’État a la loi et la force pour lui. Nous, les instituteurs, nous n’avons que raison. C’est si peu de chose, avoir raison ; ça ne sert qu’à mourir. Je suis un peu lugubre, n’est-ce pas ? ─ FRÈRE UNTEL

Français: un lien essentiel

La mondialisation ne justifie en rien le recours à l’anglais entre Québécois de langues maternelles diverses dans les milieux de travail, dans les entreprises et dans le commerce. Le problème ne réside pas dans le fait que des emplois nécessitent l’usage de l’anglais ou d’autres langues dans les communications avec l’extérieur du …

Lire la suite

Les Québécois parlent aux Français

Le Québec est le seul État majoritairement francophone de l’Amérique du nord. Le contexte de la mondialisation rend le combat pour la diversité culturelle et linguistique plus important que jamais. Le combat du Québec français s’inscrit dans un mouvement universel contre l’uniformisation des cultures nationales et leur réduction au rang de simples …

Lire la suite

En français, s’il-vous-plaît!

Le bilinguisme institutionnel, tel que pratiqué par notre propre gouvernement national, est non seulement une violation de la Loi 101, mais le principal vecteur d’anglicisation au Québec. Il faut impérativement y mettre fin. MQF – 23/02/2018 VIDÉO – Le bilinguisme institutionnel Il est parfois étonnant de constater à quel point …

Lire la suite

De l’anglais à Télé-Québec?

Consacrer 10% du financement de Télé-Québec à du matériel culturel de langue anglaise, car les anglophones correspondent entre 7 et 10% de la population québécoise, est-elle une règle de base que Québec appliquerait aux réseaux  des services de garde, de l’éducation, de la santé et des services sociaux ? Rappelons …

Lire la suite

Des examens de français mieux adaptés aux ordres professionnels

Le problème n’est pas l’examen mais les faibles ressources financières et professionnelles accordées à l’encadrement et à l’apprentissage de la langue française. MQF – 22/02/2018 Finis les corrections trop sévères et les thèmes trop vagues. Mieux adapté au candidat, l’examen de français obligatoire que les immigrants doivent réussir pour devenir …

Lire la suite