Temps de lecture: 1

France Boucher blâmée par un de ses homologues

18 avril 2008

Tommy Chouinard, La Presse, 7 mars 2008

«Dans une sortie étonnante, le président du Conseil supérieur de la langue française (CSLF), Conrad Ouellon, met de côté sa retenue habituelle et blâme son homologue de l’Office, France Boucher, pour sa façon de gérer l’épineux dossier linguistique.

Il reproche à Mme Boucher de ne pas avoir qualifié l’état du français au Québec en déposant son rapport 2002-2007 sur l’évolution de la situation linguistique, mercredi. Selon lui, France Boucher a une interprétation restrictive de son mandat.

En vertu de la loi, la mission de l’Office est notamment de «surveiller la situation linguistique au Québec et d’en faire rapport tous les cinq ans au ministre».»

Lire l’article