Manifestation devant le Centre Bell

09 janvier 2012

Article de La Presse Canadienne publié par TVA Sports le 22 décembre 2011

Donato Colavecchio, un partisan pourtant unilingue anglophone, souhaite lui aussi voir un entraîneur capable de s’exprimer dans les deux langues diriger le tricolore. «Je crois que c’est mieux pour l’équipe, pour les médias et surtout pour les partisans», a-t-il souligné.

Même combat en Espagne

Même des touristes espagnols en visite dans la métropole ont dit appuyer le combat du MMF. «En Espagne, la situation est semblable avec l’équipe de football FC-Barcelone, a confié Fransisco De la Santisima, lorsqu’informé des faits. Étant donné que c’est en Catalogne, tout se fait en catalan. Le club est une institution et c’est un peu la même chose ici d’après ce que je constate.»

En effet, à Barcelone, le club de football local est un véritable symbole de la culture catalane, comme en témoigne d’ailleurs sa devise : «plus qu’un club»..

photo TVA

Voir sur TVA Sports

Partager cet article :