Montréal est menacé de «Winnipegisation», croit Gérald Larose

13 septembre 2011

Article d’Anabelle Nicoud paru dans La Presse du 12 septembre 2011.

Selon lui, la ministre fait preuve de «déni». «Elle ne veut pas reconnaître que le français à Montréal est en chute libre, soutient-il. Il va se passer à Monrtréal ce qu’il s’est passé à Winnipeg ou dans le reste du Canada, où effectivement, le français a été marginalisé et où la langue citoyenne qui s’est imposée est l’anglais.»

Aucune loi ne pourra enrayer le déclin. «Tout a été essayé. la loi 101 a été invalidée par la structure politique du Canada, alors il ne faut pas rêver en couleur, dit-il. Il faut qu’on devienne un pays, point à la ligne.»

Lire l’article

Partager cet article :