Voir aussi

Langue du travail au Québec : le français est de plus en plus fragile

Le problème ne réside pas dans le fait que des emplois nécessitent l’usage de l’anglais …