Accueil / Québec / Les Québécois tombent sous le charme de la diffusion en continu

Les Québécois tombent sous le charme de la diffusion en continu

MQF | 27/02/2017 – Pourquoi pas une plateforme – NETFLIX de langue française – à la grandeur de la francophonie? Pourquoi pas une collaboration entre les différents États de la francophonie, les médias francophones et le milieu artistique?

Le Québec doit réagir afin que la culture québécoise puisse avoir une plateforme accessible, de qualité et mise en valeur.

Voici ce que propose le MQF dans le cadre du processus de renouvellement de la politique culturelle du Québec (ici).


À LIRE – Bye bye câble, satellite et lignes terrestres. Et bienvenue Spotify, Netflix et la télé 4K dans les demeures des francophones du Canada, selon le plus récent rapport de l’Observateur des technologies médias. En voici les faits saillants.

TECHNOLOGIES EN DÉCLIN (TAUX ACTUEL D’ADOPTION)

  • Télé par câble (55 %)
  • Télé par satellite (14 %)
  • Télé hertzienne (6 %)

TECHNOLOGIES EN EXPANSION (TAUX ACTUEL D’ADOPTION)

  • Abonné Netflix (22 %)
  • Téléviseur intelligent (41 %)
  • Téléphone intelligent (68 %)

UNE CATÉGORIE EST NÉE

Vous regardez la télévision mais n’avez ni câble, ni satellite, ni oreilles de lapin ? Vous faites partie d’une nouvelle catégorie créée cette année par l’Observateur des technologies médias, un outil de recherche fondé par CBC/Radio-Canada en 2005. Selon sa plus récente enquête menée l’automne dernier auprès de 4010 francophones canadiens, 5 % des francophones sont des « téléspectateurs sans contraintes », qui regardent la télévision sur différents sites et services de diffusion en continu.

22 %

Pourcentage des francophones abonnés à Netflix, contre 44 % pour l’ensemble de la population canadienne. « Malgré son contenu limité en français », précise le rapport, ce service a vu son taux d’abonnement chez les francophones grimper de 16 % en un an. À noter que Netflix a maintenant des concurrents, avec Club Illico, qui attire 8 % des francophones, et la formule par abonnement de ICI Tou.tv, qui en attire 4 %.

LES APPAREILS PRÉFÉRÉS POUR LA TÉLÉ

  • 11 % Apple TV
  • 5 % Chromecast
  • 2 % Roku

41 %

Proportion des francophones canadiens possédant un téléviseur intelligent, capable de se connecter à l’internet sans autre appareil. Trouvaille insolite : la moitié de ces propriétaires affirment ne pas s’être connectés à l’internet dans le mois précédant l’enquête.

PERCÉE DU 4K

Fait rare, une technologie a un taux de pénétration plus élevé chez les francophones que chez les anglophones : l’Ultra HD, ou 4K. Quelque 7 % des francophones affirment posséder une télévision de ce type, contre 4 % des anglophones.

22 %

Plus d’un francophone sur cinq est abonné à un service de musique en continu – contre 29 % à l’échelle canadienne. Globalement, les services préférés chez les abonnés sont :

  • Spotify : 36 %
  • Google Play : 28 %
  • Apple Music : 23 %

68 %

Proportion des francophones possédant un téléphone intelligent, un bond respectable de 7 % en un an.

LES CINQ TYPES D’APPLICATIONS LES PLUS UTILISÉES PAR LES CANADIENS SUR LEUR TÉLÉPHONE : 

  • Courriel : 89 %
  • Météo : 78 %
  • Réseaux sociaux : 70 %
  • Nouvelles : 58 %
  • Services bancaires : 55 %

19 % DE FUTURS « DÉBRANCHÉS »

Près d’un abonné sur cinq à un service de ligne téléphonique terrestre au Canada a déclaré qu’il était « très » ou « assez probable » qu’il le débranche au cours de la prochaine année.

Source : Observateur des technologies médias, 2016-2017

Commentaires

Voir aussi

Le français comme force

La Francophonie est un réseau d’influence économique et culturelle. Le Québec en est la porte …

Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes