Archives

mai, 2019

  • 25 mai

    Mettons en vigueur l’article 1 de la Loi 104

    Appliquer l’article 1 de la Loi 104 assura que seule la langue française est utilisée dans les communications écrites entre l’État du Québec et les personnes morales (entreprises) établies au Québec. Photo : Benson Kua – CC BY-SA 2.0

juillet, 2018

  • 25 juillet

    Francisation : Les COFI seraient une importante part de la solution

    Que les Anglo-Québécois parlent anglais entre eux; que les Sino-Québécois, le mandarin; les Maghrébo-Québécois, l’arabe, etc., rien de plus normal. Cependant, lorsque des personnes de langues diverses se croisent au Québec, le français devrait être la langue normale et habituelle de leurs échanges. Faire du français la langue commune et …

juin, 2018

  • 20 juin

    Les artistes québécois quasi absents des plateformes numériques

    La connaissance de plusieurs langues (et notamment de l’anglais) constitue certes un enrichissement individuel ; elle doit nous ouvrir aux autres cultures et non devenir un outil d’assimilation. La mondialisation ne doit pas, en les anglicisant, uniformiser les cultures nationales après les avoir réduites au rang de simples marchandises. MQF …

  • 13 juin

    Martine Ouellet demande, au nom de 9751 citoyens, de mettre fin au bilinguisme institutionnel

    Le but poursuivi consiste à s’opposer au bilinguisme institutionnel de l’État québécois, un phénomène croissant. Il faut que les ministères et organismes publics communiquent uniquement en français avec les corporations établies au Québec et les personnes morales. MQF – 13/06/2018 VIDÉO – Le bilinguisme institutionnel La députée à l’Assemblée nationale, …

mai, 2018

janvier, 2018

  • 23 janvier

    La SSJB poursuit le gouvernement Couillard!

    Il sera difficile d’inciter les citoyens et les entreprises à utiliser le français comme langue commune à l’intérieur du Québec si le gouvernement et ses organismes ne le font pas eux-mêmes. Par exemple, si les services publics rendus aux nouveaux citoyens sont systématiquement offerts dans les deux langues, ceux-ci concluront …

  • 19 janvier

    Langue: Le gouvernement poursuivi pour son utilisation de l’anglais

    Il sera difficile d’inciter les citoyens et les entreprises à utiliser le français comme langue commune à l’intérieur du Québec si le gouvernement et ses organismes ne le font pas eux-mêmes. Par exemple, si les services publics rendus aux nouveaux citoyens sont systématiquement offerts dans les deux langues, ceux-ci concluront …