Archives

L’étude de l’OQLF sur la langue de travail : une contribution électorale inadmissible

Québec doit ajouter au mandat de l’OQLF la tâche d’enquêter d’office sur le respect du droit de travailler en français, notamment en vertu de l’article 46 (exigences linguistiques à l’embauche) et de l’article 45 (embauche interne). Les seuls motifs valables pour qu’un employeur exige la connaissance d’une autre langue devraient …

Lire la suite