Accueil / Archives

Archives

Le «moment Lisée» du Parti québécois

Le libre choix au cégep revient ainsi à financer l’anglicisation d’une part importante de l’élite québécoise de demain.Alors, rien ne presse, vraiment? On laisse filer une autre décennie? La loi 101 n’est pas mesquine. Elle reconnaît à de nombreux francophones et allophones le droit de fréquenter l’école anglaise. Appliquée au …

Lire la suite

Dans les écoles de Montréal: jusqu’à 9 élèves sur 10 allophones

La réalité est tout aussi frappante qu’importante. Ces enfants allophones devenus adultes porteront et transmettront la langue française et la culture québécoise. Par contre, en raison du libre choix au niveau collégial, 40% de ces enfants allophones passeront par le cégep anglophone. Cela est à la fois un tremplin vers …

Lire la suite

Télévision : faisons de Franceinfo la chaîne de la francophonie

Il est essentiel que la France assure son leadership au sein de la Francophonie. Étant une civilisation, cette chère France a tout pour inspirer le Québec et les autres parties de la francophonie. Les médias français exprimeront la véritable grandeur de France lorsqu’ils tisseront leurs quotidiens médiatiques avec celui du …

Lire la suite

Il faut franciser en amont du monde du travail

Voici un extrait de la plateforme du Mouvement Québec français (MQF). La langue de l’éducation : Le lien de cause à effet le plus clairement cerné par tous les chercheurs concerne l’incidence des mesures scolaires sur la force d’attraction du français. Le système d’éducation est fondamental pour la transmission d’une …

Lire la suite

Une pub contre l’anglais à la faculté de médecine de l’Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite

Offensive pour une formation entièrement en français à la faculté de médecine en Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite