Archives

Les demandes d’admission en baisse dans les cégeps francophones

[…], le régime de libre choix a profité au cégep anglais à hauteur de 120 000 nouveaux inscrits, contre 10 000 au cégep français. Voilà le bilan global, en chiffres réels, de trente ans de laisser-faire. ─ CASTONGUAY, Charles. Le français langue commune : Projet inachevé. Les Éditions du Renouveau québécois, …

Lire la suite

Télévision : faisons de Franceinfo la chaîne de la francophonie

Il est essentiel que la France assure son leadership au sein de la Francophonie. Étant une civilisation, cette chère France a tout pour inspirer le Québec et les autres parties de la francophonie. Les médias français exprimeront la véritable grandeur de France lorsqu’ils tisseront leurs quotidiens médiatiques avec celui du …

Lire la suite

Il faut franciser en amont du monde du travail

Voici un extrait de la plateforme du Mouvement Québec français (MQF). La langue de l’éducation : Le lien de cause à effet le plus clairement cerné par tous les chercheurs concerne l’incidence des mesures scolaires sur la force d’attraction du français. Le système d’éducation est fondamental pour la transmission d’une …

Lire la suite

Une pub contre l’anglais à la faculté de médecine de l’Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite

Offensive pour une formation entièrement en français à la faculté de médecine en Outaouais

À la future faculté de médecine de l’Outaouais développée par l’Université McGill, le gouvernement du Québec imposera au programme 18 mois de cours de médecine en anglais. Les Québécois payeront (encore davantage) pour leur anglicisation. Voici trois faits : McGill octroie 25% des diplômes québécois en médecine et cela en langue …

Lire la suite

La loi 101 au collégial: la mesure phare

Bien qu’il ait été un grand visionnaire, Camille Laurin ne pouvait pas s’imaginer qu’autant de jeunes obtiendraient des diplômes collégiaux et qu’un nombre si élevé fréquenteraient les institutions postsecondaires de langue anglaise. Actuellement, il y a 8 % d’anglophones au Québec. Pourtant, 11 % de tous les élèves qui fréquentent le primaire …

Lire la suite
Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes