Archives

juillet, 2018

  • 18 juillet

    La Charte de la langue française fait partie de l’ADN de la nation québécoise

    « Les Québécois de langue française ne représentent que 2 % de la population de l’Amérique du Nord. Or le bilinguisme institutionnel entraîne invariablement l’assimilation des langues minoritaires. À l’extérieur du Québec, il n’a pas empêché l’assimilation massive des francophones, qui s’est même accélérée. » MQF – 19 juillet 2018 …

février, 2018

  • 28 février

    ENTREVUE – Commerces au nom anglais : une tendance qui s’accentue à Montréal

    Le président du Mouvement Québec français et de la Société Saint-Jean-Baptiste, Maxime Laporte, était de passage à l’émission Le 15-28, à Ici.Radio-Canada.ca

  • 23 février

    En français, s’il-vous-plaît!

    Le bilinguisme institutionnel, tel que pratiqué par notre propre gouvernement national, est non seulement une violation de la Loi 101, mais le principal vecteur d’anglicisation au Québec. Il faut impérativement y mettre fin. MQF – 23/02/2018 VIDÉO – Le bilinguisme institutionnel Il est parfois étonnant de constater à quel point …

  • 21 février

    C’est le français qui est en danger!

    Des mesures structurantes doivent être mise en place afin de renforcer le français comme langue de l’éducation, comme langue officielle et institutionnelle, et comme langue de travail. MQF – 21/02/2018 Depuis quelques mois, on assiste à l’émergence d’un étrange discours dans notre espace public : l’anglais serait menacé au Québec. …

  • 20 février

    Ne touchez pas à la loi 101

    Les responsables sont les élites canadiennes-françaises qui jettent l’éponge et font reculer le dossier linguistique. Comment voulez-vous alors que les entreprises et les non-francophones respectent alors la Charte québécoise de la langue française? MQF – 20/02/2018 Ce jour-là, je rencontrais un groupe de citoyens de la communauté noire anglophone, à …

  • 15 février

    Québec sommé de respecter la loi 104

    14% de la fonction publique à l’anglais comme langue de travail. Cela équivaut à 135 000 emplois et 6 milliards de dollars. Ramener la part du financement des institutions anglophones à la part de la population anglophone (9%), c’est 50 000 emplois de plus en français et 2 000 000 $ en salaire. MQF – 15/02/2018 Le …

  • 13 février

    Québec appelé à respecter sa propre loi sur le français

    Il sera difficile d’inciter les citoyens et les entreprises à utiliser le français comme langue commune à l’intérieur du Québec si le gouvernement et ses organismes ne le font pas eux-mêmes. Par exemple, si les services publics rendus aux nouveaux citoyens sont systématiquement offerts dans les deux langues, ceux-ci concluront …

  • 13 février

    Une disposition vitale de la loi 101 laissée lettre morte depuis 15 ans : Après la poursuite, l’offensive citoyenne !

    Les PQF font front commun avec une pétition pour enjoindre le gouvernement du Québec de respecter le statut du français et la souveraineté de l’Assemblée nationale. « Le bilinguisme institutionnel, tel que pratiqué par notre propre gouvernement national, est non seulement une violation de la Loi 101, mais le principal …

décembre, 2017

  • 27 décembre

    Le français, c’est tellement pas «cool»

    La loi 101 n’a pas été conçue contre le bilinguisme individuel, mais contre le bilinguisme institutionnel. Elle visait à faire du français non pas l’une des langues officielles, mais plutôt la seule langue officielle du Québec. Elle devait faire du français non pas la langue des seuls francophones, mais la …

octobre, 2017

  • 25 octobre

    On vient tous d’ailleurs ou de quelque part

    Il y a urgence pour la culture québécoise d’être mieux protégée et valorisée. Faisons le ensemble. MQF – 25/10/2017 La diffusion du documentaire Les Québécois de la loi 101 venait à peine de s’achever en août dernier que j’écrivais à mon collègue journaliste et chroniqueur, Stéphane Leclair, à l’origine de cette production, …