Archives

Une coalition de syndicats veut brasser les chefs de parti sur la question du français au Québec

Au Québec, pas un mois ne passe sans que le dossier linguistique ne fasse les manchettes. Cela, pour une raison simple : les problèmes perdurent. La vitalité du français, langue commune, continue à essuyer des reculs dans presque tous les domaines de notre vie en société. […]. MQF – 22 …

Lire la suite

Les PQf dévoilent leur nouvelle plateforme et exposent leurs demandes en vue de la campagne électorale

Montréal, 21 août 2018 – Les Partenaires pour un Québec français (PQF), représentés par Jacques Létourneau, président de la CSN, Sonia Éthier, présidente de la CSQ, Sylvain Mallette, président de la FAE, Christian Daigle, président du SFPQ, Maxime Laporte, président de la SSJBM et du MQF, Étienne-Alexis Boucher, président du …

Lire la suite

La Charte de la langue française fait partie de l’ADN de la nation québécoise

« Les Québécois de langue française ne représentent que 2 % de la population de l’Amérique du Nord. Or le bilinguisme institutionnel entraîne invariablement l’assimilation des langues minoritaires. À l’extérieur du Québec, il n’a pas empêché l’assimilation massive des francophones, qui s’est même accélérée. » MQF – 19 juillet 2018 …

Lire la suite

Martine Ouellet demande, au nom de 9751 citoyens, de mettre fin au bilinguisme institutionnel

Le but poursuivi consiste à s’opposer au bilinguisme institutionnel de l’État québécois, un phénomène croissant. Il faut que les ministères et organismes publics communiquent uniquement en français avec les corporations établies au Québec et les personnes morales. MQF – 13/06/2018 VIDÉO – Le bilinguisme institutionnel La députée à l’Assemblée nationale, …

Lire la suite

Les pissous

Nous dénonçons le silence que gardent la plupart des médias et des politiciens sur la situation du français au Québec. Certains veulent éviter à tout prix de soulever le couvercle de la « marmite linguistique ». Cette attitude constitue un recul en soi. MQF – 18/02/2017 S’il semble de plus …

Lire la suite

Québec appelé à respecter sa propre loi sur le français

Il sera difficile d’inciter les citoyens et les entreprises à utiliser le français comme langue commune à l’intérieur du Québec si le gouvernement et ses organismes ne le font pas eux-mêmes. Par exemple, si les services publics rendus aux nouveaux citoyens sont systématiquement offerts dans les deux langues, ceux-ci concluront …

Lire la suite

Une disposition vitale de la loi 101 laissée lettre morte depuis 15 ans : Après la poursuite, l’offensive citoyenne !

Les PQF font front commun avec une pétition pour enjoindre le gouvernement du Québec de respecter le statut du français et la souveraineté de l’Assemblée nationale. « Le bilinguisme institutionnel, tel que pratiqué par notre propre gouvernement national, est non seulement une violation de la Loi 101, mais le principal …

Lire la suite