Archives

novembre, 2017

  • 29 novembre

    Des lettres en anglais du Parti libéral créent un tollé

    Autre belle preuve d’irrespect de la part du Parti libéral du Canada. MQF – 29/11/2017 Le Parti libéral du Canada a envoyé une lettre des Fêtes en anglais seulement à des foyers québécois pour solliciter des dons, « un véritable manque de respect » selon des groupes de défense de …

juin, 2017

  • 4 juin

    Le Bloc se porte à la défense du français

    Très belle initiative! En cette mer anglophone, il n’y aura jamais assez de promotion de la langue française. Partager nos inquiétudes et nos espoirs avec les communautés francophones du Canada aidera à faire des gains dans cette lutte incessante du fait français en Amérique. MQF – 04/06/2017 Le Bloc Québécois …

janvier, 2017

  • 13 janvier

    Lisée ne défend pas assez le français, martèle Mario Beaulieu

    Le chef péquiste Jean-François Lisée n’a pas le droit de baisser les bras devant sa responsabilité de défendre la langue française au Québec. En choisissant de rogner sur les mesures « déjà insuffisantes » proposées par Pauline Marois, il conforte l’impression d’impuissance qui fait abdiquer bien des francophones quand vient l’heure de …

mars, 2012

  • 18 mars

    Journée internationale de la francophonie avec Pierre Curzi, Mario Beaulieu, Yves Beauchemin et Gilles Rhéaume

    Communiqué de Luce Cloutier du Mouvement Montérégie français publié sur CNW Telbec le 18 mars 2012 Les médias sont invités aux activités de Journée internationale de la Francophonie organisée par le Mouvement Montérégie français en partenariat avec la ville de Mont-Saint-Hilaire, à partir de 11 h le dimanche 18 mars à l'édifice Jordi Bonnet, 99 rue du Centre Civique, Mont-Saint-Hilaire. La journée débutera par des allocutions de Michel Gilbert, maire de Mont-Saint-Hilaire, de Pierre Curzi, député de Borduas et de Mario Beaulieu, président du Mouvement Québec français. Un déjeuner-causerie suivra avec Yves Beauchemin, écrivain et porte-parole du Mouvement Montérégie français, et le militant nationaliste Gilles Rhéaume. En après-midi, des activités pour enfants auront lieu dont un spectacle de Claude Laro et Marlène Gagnon.

février, 2012

  • 5 février

    Mobilisation festive sans précédent – « Dire l’amour du français par plus de 70 artistes québécois de toutes origines 12 heures durant » – Denis Trudel

    Communiqué publié sur CNW Telbec le 2 février 2012 photo cnw Bas de vignette : "Organisateurs et artistes qui participaient à la conférence de presse : à la première rangée, Jean-Sébastien Lozeau (et le jeune Théo), Mario Beaulieu, Denis Trudel, Yves Beauchemin. Debout : Manon Leriche, Romain Pollender, Paolo Philpot, Geneviève Rioux, Daniel Boiteau, Coralie Laperrière, Lyne Cadieux, Marie Ouellet, Song Lan et Karim Akouche. « La manifestation-spectacle J'aime ma langue dans ta bouche est un témoignage sans précédent de la passion de la langue française par plus de 70 artistes québécois de toutes origines » fait valoir le chef d'orchestre de ce spectacle sans précédent et porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel. Le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu, renchérit : « La langue française est au coeur de ce que nous sommes, c'est l'expression de la culture québécoise. Notre langue est unique parce que nous sommes uniques. Elle permet à tous les citoyens de toutes origines de participer à cette culture et à son évolution. La diversité culturelle et linguistique est la plus grande richesse de l'humanité. Ce n'est pas seulement une question de Charte, de loi ou de règlement; la langue, c'est aussi une question d'art, de passion et de pulsation. ».

  • 4 février

    Aujourd’hui : douze heures de spectacles pour le français

    Communiqué publié sur CNW Telbec le 4 février 2012 « La manifestation-spectacle J'aime ma langue dans ta bouche est un témoignage sans précédent de la passion de la langue française par plus de 70 artistes québécois de toutes origines » font valoir le chef d'orchestre de ce spectacle sans précédent et porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel et le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu. Le spectacle débutera AUJOURD'HUI samedi 4 février à midi au Cabaret Le Lion D'Or pour se terminer à minuit, après plus d'une cinquantaine de prestations en tout genre par plus de 70 d'artistes de toutes disciplines d'une durée de 10 à 30 minutes chacun. Douze heures de plaisir et de fête spectaculaire !

janvier, 2012

  • 9 janvier

    Les défenseurs du français passent à l’offensive – Mario Beaulieu, Mouvement Québec français

    Communiqué de presse publié sur CNW Telbec le 7 janvier 2012 « Cessons de jouer défensif et passons à l'offensive, il ne faut plus accepter que la langue française soit reléguée au second plan au Québec. C'est une question de justice sociale pour le peuple québécois et de fierté nationale ! » a fait valoir le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu, en s'adressant aux centaines de manifestants qui remettaient des milliers de drapeaux du Québec aux partisans du club de hockey Les Canadiens avant le match aujourd'hui à Montréal. Monsieur Beaulieu était accompagné du porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel et de Robert Sirois, ex-joueur professionnel et auteur du livre « Le Québec mis en échec » sur la discrimination envers les Québécois dans la Ligue nationale de hockey. « La nomination d'un entraîneur-chef unilingue anglophone par Les Canadiens de Montréal, a affirmé Mario Beaulieu, ce n'est que la pointe de l'iceberg d'une culture d'entreprise où les dirigeants transgressent allégrement la loi 101 en imposant le travail en anglais seulement. À peine deux joueurs réguliers sont francophones; la musique d'ambiance était totalement en anglais jusqu'à mercredi dernier; les annonces sont bilingues sans prépondérance du français et ce, malgré la loi 101; il y a belle lurette qu'un capitaine de l'équipe ne s'est pas adressé en français à ses supporteurs.» « Devant tous ces constats, on se dit que dorénavant le Canadien devrait perdre son surnom de Sainte-Flanelle pour Holy Tweed ! Le club de hockey et le centre Bell doivent respecter le statut du français comme langue commune et respecter la législation québécoise » déclare Denis Trudel. « Nous demandons au club Les Canadiens d'agir rapidement pour respecter sa clientèle québécoise. Nous n'excluons pas de poursuivre nos actions ou d'appuyer activement le mouvement de boycott des produits Molson. Nous avons aussi reçu des plaintes relativement à d'autres secteurs sportifs » font valoir les organisateurs. Ils ajoutent : « Il faut être vigilant et continuer à défendre et à promouvoir notre langue; défendre notre langue, c'est défendre notre identité, notre fierté. C'est une question de survie pour une nation qui ne forme que 3 % de la population dans une mer nord-américaine d'anglophones». Robert Sirois fait valoir : « Depuis 1970, tous les instructeurs québécois qui ont fait carrière dans la Ligue nationale de hockey ont débuté leur carrière dans l'organisation des Canadiens ou des Nordiques (sauf Denis Savard). Si les Canadiens de Montréal n'engagent plus de Québécois, qui le fera ? » Monsieur Beaulieu et Denis Trudel ont expliqué que cette manifestation pacifique est une suite logique des manifs éclairs qui se sont tenues cet automne pour dénoncer l'anglicisation des stations de radio, de l'affichage commercial et de l'administration publique. Ces activités de mobilisation se poursuivront avec la nouvelle année, notamment par une campagne de protestation contre l'anglicisation de la Banque Nationale, les services de santé, etc. Voir sur CNW Telbec

décembre, 2011

  • 20 décembre

    Le Mouvement Québec français invite la Banque Nationale à refranciser ses relations de travail

    Communiqué de Mario Beaulieu, président du Mouvement Montréal français, publié le 20 décembre 2011 Le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu écrit à Louis Vachon, président de la Banque Nationale pour expliquer les motivations de la campagne de protestation contre son institution financière et pour l’inviter à appliquer des vraies solutions pour refranciser les relations de travail à la banque « (…) dans lequel cas il nous fera plaisir de cesser nos moyens de pression. » explique Mario Beaulieu. Voir la lettre :

  • 18 décembre

    La direction des Canadiens de Montréal manque de respect envers les Québécois

    Communiqué de presse du Président du Mouvement Montréal français , M.Mario Beaulieu, publié sur CNW Telbec le 18 décembre 2011 Le président du Mouvement Québec français (MQF), Mario Beaulieu et l'ex-hockeyeur et auteur Bob Sirois dénonce la discrimination envers les Québécois et les francophones affichée par la direction de l'équipe de hockey Canadiens de Montréal. « Alors que l'anglais est la langue nettement prédominante de la musique d'ambiance, fait valoir Mario Beaulieu, que l'animation est «bilingual» mur à mur, qu'il y de moins en moins de joueurs francophones, on nous annonce la nomination d'un entraîneur-chef unilingue anglais en nous disant qu'il va apprendre le français. On fera donc appel à des subalternes bilingues pour transiger avec les employés francophones. On va donc entendre de plus en plus fréquemment des entrevues d'après-match en anglais dans les médias francophones. C'est le hockey québécois qui va en payer le prix, et c'est carrément inacceptable!» de renchérir le président du MQF. L'ancien joueur de hockey Robert Sirois a contacté le MQF afin d'exprimer son indignation envers ce qu'il considére être le résultat de la discrimination à l'égard des hockeyeurs québécois. Il est l'auteur du livre Le Québec mis en échec - La discrimination envers les Québécois dans la LNH parue aux Éditions de l'homme, qui constitue le dossier le plus étoffé jamais publié sur le sort des Québécois qui ont été repêchés par les clubs de la Ligue nationale au cours des quarante dernières années. M. Sirois prépare une série de conférences où il abordera notamment la question délicate de la discrimination à l'égard des hockeyeurs québécois. « Le club de hockey de Montréal devrait être un levier de fierté nationale pour tous les Québécois et non un facteur d'anglicisation » de conclure M. Sirois. Voir sur CNW Telbec

  • 5 décembre

    « La ministre St-Pierre et l’OQLF doivent faire respecter la loi plutôt que de récompenser les contrevenants et faire une autre campagne de mesures incitatives inutiles ! »

    MONTRÉAL, le 13 nov. 2011 - « On offre de payer jusqu'à 50,000 $ aux entreprises pour qu'elles respectent la loi 101! Est-ce qu'on va dédommager les entreprises qui ont déjà décidé de respecter la loi?» se sont insurgé Denis Trudel, porte-parole du Mouvement Montréal français (MMF), et Mario Beaulieu, président du Mouvement Québec français (MQF).