Archives

Langue du travail au Québec : le français est de plus en plus fragile

Le problème ne réside pas dans le fait que des emplois nécessitent l’usage de l’anglais ou d’autres langues dans les communications avec l’extérieur du Québec. Le problème est que la mondialisation sert de prétexte à un nombre croissant d’entreprises établies ici pour obliger leurs employés à transiger en anglais avec …

Lire la suite

Quel avenir pour les universités québécoises de langue française sous un gouvernement de la Coalition avenir Québec?

Il faut accroître le financement du réseau universitaire francophone et établir graduellement les subventions du réseau universitaire anglophone en fonction du poids démographique de la minorité historique de langue anglaise. MQF – 25 octobre 2018 Depuis plusieurs années, François Legault s’est engagé à réinvestir en éducation, répétant ad nauseam que …

Lire la suite

Langue française : est-ce le début de quelque chose?

« Rappelons que la très vaste majorité des Québécois et des Québécoises comprennent le français. Quant aux locuteurs de langue maternelle anglaise, qui constituent seulement 8,1% de la population, la très vaste majorité d’entre eux parlent très bien la langue de Molière et de Miron. Sachant cela, comment expliquer la …

Lire la suite

Une coalition de syndicats veut brasser les chefs de parti sur la question du français au Québec

Au Québec, pas un mois ne passe sans que le dossier linguistique ne fasse les manchettes. Cela, pour une raison simple : les problèmes perdurent. La vitalité du français, langue commune, continue à essuyer des reculs dans presque tous les domaines de notre vie en société. […]. MQF – 22 …

Lire la suite

Francisation : Les COFI seraient une importante part de la solution

Que les Anglo-Québécois parlent anglais entre eux; que les Sino-Québécois, le mandarin; les Maghrébo-Québécois, l’arabe, etc., rien de plus normal. Cependant, lorsque des personnes de langues diverses se croisent au Québec, le français devrait être la langue normale et habituelle de leurs échanges. Faire du français la langue commune et …

Lire la suite

Hausse de l’anglicisation des francophones à Montréal

Alors que le Québec fait face à un défi démographique sans précédent, le pouvoir d’attraction de l’anglais supplante encore largement celui du français. Selon les données du dernier recensement de Statistique Canada, les transferts linguistiques des allophones se font à 45 % vers l’anglais alors qu’ils devraient se faire à …

Lire la suite

Martine Ouellet demande, au nom de 9751 citoyens, de mettre fin au bilinguisme institutionnel

Le but poursuivi consiste à s’opposer au bilinguisme institutionnel de l’État québécois, un phénomène croissant. Il faut que les ministères et organismes publics communiquent uniquement en français avec les corporations établies au Québec et les personnes morales. MQF – 13/06/2018 VIDÉO – Le bilinguisme institutionnel La députée à l’Assemblée nationale, …

Lire la suite

Entrevue – Le Barreau et le droit linguistique

« Le Barreau rie de nous. Loin d’enregistrer un désistement de son recours comme l’ont pourtant demandé ses membres en assemblée générale extraordinaire (AGE), le conseil du Barreau s’entête à vouloir bilinguiser notre Parlement national. Jouant avec les mots, les dirigeants du Barreau entendent faire indirectement ce qu’ils ne sauraient légitimement …

Lire la suite

La demande d’invalidation des lois est un recours politique qui doit être abandonné

Ce n’est pas au Barreau de défendre les droits des minorités linguistiques. MQF – 23/05/2018 Le 24 mai prochain se tiendra, à Montréal, une assemblée générale extraordinaire du Barreau du Québec. Des avocats veulent exiger l’abandon de l’action qu’intente l’organisme : ce dernier demande l’invalidation de toutes les lois québécoises …

Lire la suite