Archives

Quel avenir pour les universités québécoises de langue française sous un gouvernement de la Coalition avenir Québec?

Il faut accroître le financement du réseau universitaire francophone et établir graduellement les subventions du réseau universitaire anglophone en fonction du poids démographique de la minorité historique de langue anglaise. MQF – 25 octobre 2018 Depuis plusieurs années, François Legault s’est engagé à réinvestir en éducation, répétant ad nauseam que …

Lire la suite

Le financement de la nouvelle Université de l’Ontario français est-il suffisant ?

Après les sept premières années d’opération de l’Université de l’Ontario français, il sera intéressant de voir si les gouvernements ontarien et fédéral seront aussi généreux pour la communauté française de l’Ontario que le sont le gouvernement québécois et celui du Canada pour la communauté anglaise du Québec MQF – 22 …

Lire la suite

Le Conseil des gouverneurs de l’Université de l’Ontario français est formé

Une université francophone en Ontario prend enfin forme après plusierrs décennies de revendications. MQF – 11/04/2018 À deux mois des élections provinciales, le projet d’ouvrir à Toronto une première université francophone autonome en Ontario franchit une autre étape avec la nomination de 12 personnes – y compris Dyane Adam – au sein d’un …

Lire la suite

Langue de science

Frère Marie-Victorin, né Conrad Kirouac, auteur de Flore Laurentienne, a dressé l’inventaire floristique de la vallée du Saint-Laurent. Il a été l’un des plus grands scientifiques que le Québec ait connu. Il a été aussi le maître-à-penser du grand scientifique québécois, Pierre Demers. Comme Pasteur, ils parlaient français. À écouter : Le botaniste – Frère Marie-Victorin, …

Lire la suite

La proposition de Jean-François Lisée est insuffisante

En 1977, après des années de mobilisation citoyenne instiguée notamment par les Sociétés Saint-Jean-Baptiste et le Mouvement Québec français, le gouvernement du Québec a fait adopter la Charte de la langue française. Ce fut un véritable geste historique d’affranchissement collectif. Un saut dans la modernité. Aussi déterminante fût-elle pour le Québec, …

Lire la suite

Le choix (anglophone) de l’Université McGill fait polémique

Alors que le premier ministre québé­cois Philippe Couillard annonçait le 6 septembre dernier que l’hô­pi­tal de Gati­neau accueille­rait une nouvelle faculté satel­lite de méde­cine fami­liale, déve­lop­pée en colla­bo­ra­tion avec l’Uni­ver­sité mont­réa­laise McGill et le Centre inté­gré de santé et de services sociaux de l’Ou­taouais, certaines asso­cia­tions de promo­tion de la …

Lire la suite

Pour un financement équitable de l’UQAM et du réseau universitaire francophone

Mario Beaulieu, Tribune libre de Vigile, 23 avril 2009 «Alors que plus de 85 % des nouveaux arrivants et des allophones s’installent dans la région de Montréal, il est aberrant que les universités francophones à Montréal emploient seulement 43 % des professeurs (57 % pour les universités anglophones).

Lire la suite

McGill, université québécoise ou internationale?

Colette Bernier, sociologue et professeure associée au département des relations industrielles de l’Université Laval, Opinion, Le Devoir, 3 mai 2010. Surtout, les données récentes sur la poursuite du retard universitaire des francophones au Québec ont fait ressurgir la question du surfinancement du réseau universitaire anglophone par rapport au poids démographique de la population anglophone au Québec. Dans la course au palmarès de McGill, doit-on balayer sous le tapis la question d’équité entre universités francophones et anglophones au Québec ? Là est la vraie question si l’on veut parler d’équité, car elle est directement reliée à l’accès à l’éducation de la majorité francophone du Québec.

Lire la suite