Deux organismes dénoncent l’anglais dans des services publics téléphoniques

09 novembre 2007

TQS.CA | 09/11/2007

« Ce vendredi, plus de 50 militants du Mouvement Montréal français et d’Impératif français téléphoneront en rafale dans neuf ministères québécois et plusieurs services municipaux montréalais.

Les deux groupes leur diront que la politique linguistique gouvernementale quant aux messages d’accueil téléphonique prescrit qu’il faut favoriser l’unilinguisme français dans ses activités afin de refléter le fait que le français est à la fois la langue officielle mais aussi, à leur avis, la langue normale et habituelle de la vie publique.

Les deux organismes estiment que la présence de message dans une autre langue devrait être une mesure d’exception. Il faudrait que dans de tels cas, il soit diffusé à la toute fin, après l’écoute de tous les autres choix, et qu’il soit accessible de façon distincte.

Le président du Mouvement Montréal français, Mario Beaulieu, déplore que l’exception soit devenue la règle. A son avis, les messages d’accueil commençant par «press nine for English» affirment aux nouveaux arrivants qu’il n’est pas nécessaire de connaître le français. »

 

Partager cet article :