7e édition des Prix d’excellence en français Gaston-Miron

Les lauréats des Prix d’excellence en français Gaston-Miron seront dévoilés lors du « Rendezvous de la Francophonie » qui se tiendra le dimanche 18 mars, à compter de 13 heures, au Théâtre Gilles-Vigneault, 118, rue de la Gare, à Saint-Jérôme.

Des billets sont disponibles au coût de 25 $ et il est possible de les réserver en communiquant avec la SNQL au 450-438-4129 ou par courriel à : evenements@snq-laurentides.quebec ou info@snq-laurentides.quebec.

Monsieur Pierre Curzi, sera parmi nous à titre de conférencier. Mesdames Michelle Bastien, interprète poétique et Marie-Noël Choquette, flûtiste assureront la partie spectacle lors de l’événement. C’est un rendez-vous à ne pas manquer.

MQF – 15/03/2018

Saint-Jérôme, le 20 février 2018 — LaSociété nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (SNQL) et le Mouvement Québec français des Laurentides (MQFL) ont procédé aujourd’hui à l’annonce des candidatures retenues dans le cadre des Prix d’excellence en français Gaston-Miron. Ces prix sont décernés annuellement à des personnes, des entreprises ou des organismes qui se distinguent par leur contribution à la promotion et la valorisation de la langue française, dans toutes les sphères de la vie collective, sur le territoire des Laurentides.

Pour sa septième édition, treize candidatures ont été retenues et analysées par un comité mixte formé de représentants des deux organismes promoteurs. En 2015, les membres du comité mixte avaient décidé de créer 2 catégories, soit la catégorie Individu et la catégorie Organisme ou Entreprise.

Les finalistes pour les Prix d’excellence en français Gaston-Miron, édition 2018 sont :

Catégorie INDIVIDU :

  • Monsieur Dave Blackburn, professeur et chercheur à l’Université du Québec en Outaouais — Campus de Saint-Jérôme, pour avoir mis sur pieds l’Équipe de recherche et d’intervention en santé mentale des anciens combattants, et ce en français. Ce travail de recherche pour l’armée canadienne est normalement produit en anglais.
  • Madame Geneviève Catta, pour l’animation d’ateliers d’écriture dans le cadre de la programmation du Service des loisirs de la Ville de Sainte-Adèle.
  • Monsieur Richard de Bessonet, écrivain et auteur de deux pièces de théâtre en 2017, soit la pièce VanGoh, Gauguin, Fanny, en Provence et la pièce L’oreille sur le nombril ou le lieu de trois épiphanies. Il a fondé en mai dernier, le Cercle des Auteurs de Saint-Eustache et région. En plus, de son soutien et l’animation d’activités culturelles en français, depuis plus de quarante ans.
  • Monsieur Luc Désilets, a publié en avril 2017 le livre Les 50 ans d’Expo 67. Également comme membre fondateur du Groupe Action Jeunesse et de l’activité 70 livres avant le préscolaire.
  • Madame Gaétane Léveillé, (à titre individuel) directrice générale de Diffusions En Scène depuis trente ans et pour la réalisation du Théâtre Gilles-Vigneault. Elle s’est toujours fait un point d’honneur de diffuser la culture francophone québécoise.
  • Madame Pauline Vincent, auteure de Saint-Sauveur, pour la publication de La femme de Berlin en livre de poche.

Catégorie ORGANISME et ENTREPRISE :

  • La maison d’édition Textes et Contextes, pour la qualité et le respect de la langue française des textes publiés.
  • Club Richelieu La Lauriermontoise inc., pour les dictées données dans les classes de 6e année du primaire à la Commission scolaire Pierre-Neveu.
  • Poésie Académie, pour la présentation et l’animation de cafés littéraires ayant pour but de donner une tribune aux amants de poésie et de promouvoir l’amour de cette forme d’art.
  • Joey Cornu édieur, se spécialise auprès de jeunes aspirants écrivains de 14 à 24 ans qui souhaitent matérialiser une œuvre et une passion. L’objectif est le suivant : si plus de jeunes écrivent, plus de jeunes lisent, et si plus de jeunes lisent, alors tout est possible.
  • Le groupe Épicure-club, pour la parution d’un roman en 2017, écrit par huit auteurs et dont l’élaboration, par sa méthode originale, constitue un intéressant tour de force.
  • Les mots gravés, pour la publication d’un livre d’artistes en collaboration avec les graveurs de l’Atelier de l’île. Le résultat est une rencontre exceptionnelle entre deux univers.
  • Télévision des Basses-Laurentides (TVBL) pour la qualité de ses productions et la promotion de la langue française.

 

Voir aussi

Entrevue – La langue de la musique diffusée dans les commerces

Maxime Laporte est à Radio-Canada pour parler d’un sondage qui révèle que 48 % des Québécois …

Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes