Bonjour-Hello : « C’est l’anglais qui sort vainqueur », affirme le Mouvement Québec français

07 octobre 2019

Radio-Canada, première chaine

Tout un matin, avec Patrick Masbourian

PUBLIÉ LE 

Pour écouter l’entrevue l’entrevue, c’est ici. 

L’utilisation de la formule « Bonjour-Hello » dans les guides et vidéos de formation pour accueillir les électeurs pour la prochaine élection est inacceptable, selon le Mouvement Québec français. Au micro de Patrick Masbourian, le président du mouvement, Maxime Laporte, se questionne sur la neutralité politique d’Élections Canada.

Ça tombe à un drôle de moment sur le plan politique. Il y a eu deux résolutions de l’Assemblée nationale du Québec à cet égard qui sont venues dénoncer ces pratiques dans les commerces… Et pouf! Élections Canada impose cette directive à l’ensemble des scrutateurs pour l’ensemble du pays.

 Maxime Laporte, président du Mouvement Québec français

Le président du Mouvement Québec français affirme que si l’enjeu soulevé par l’utilisation de cette formule n’est pas son ultime priorité, il n’en demeure pas moins symptomatique d’un problème grave. Selon lui, de ce bilinguisme, « c’est surtout l’anglais qui sort vainqueur ».

Partager cet article :