«Bonjour/Hello» pour accueillir les électeurs

05 octobre 2019

 

5 octobre 2019

Les scrutateurs d’Élections Canada ont reçu la directive de dire «bonjour/hello» aux électeurs qui se présenteront dans les bureaux de vote du Québec le 21 octobre.

L’organisation «Mouvement Québec français» a donc demandé samedi au directeur général des élections (DGE) que les Québécois soient reçus en français à leur bureau de vote.

«Le Mouvement Québec français a appris que le directeur général des élections exige de la part de ses scrutateurs – tel qu’inscrit dans le guide de formation des scrutateurs, page 22 – d’accueillir les électeurs par « bonjour-hello »», peut-on lire dans un communiqué.

«C’est complètement inacceptable. Le DGE manque cruellement de respect au peuple québécois qui souhaite voir le statut de sa langue officielle, le français, avancer dans l’espace public plutôt que régresser», a fait savoir le président du Mouvement Québec français, Maxime Laporte.

«En aucun cas, les élections ne doivent servir de prétexte pour nous faire reculer collectivement. Le DGE doit impérativement corriger le tir.»

«À ma connaissance ce n’est pas la première fois dans la mesure où cela fait partie d’une directive pour l’ensemble des services gouvernementaux au niveau fédéral pour s’assurer que tous les citoyens reçoivent des services dans l’une ou l’autre des deux langues officielles», a expliqué Pierre Pilon d’Élections Canada en entrevue à LCN.

À savoir si une exception pourrait être envisagée pour le Québec, M. Pilon a dit qu’il ne pouvait se prononcer.

«C’est une grande question. Il faudrait demander à ceux qui prennent les décisions et qui votent les lois de faire cette exception-là.»

Partager cet article :