Les Québécois sont attachés à la musique francophone

[…] les choix musicaux des entreprises ne découlent d’aucune stratégie particulière et ne se fonde sur aucune étude marketing ni aucune planification systématique.

MQF – 27 juillet 2018

Les Québécois sont attachés à la musique francophone malgré la présence presque constante et partout de la musique anglophone dans les espaces commerciaux (centre commercial, boutique, épicerie, etc) au Québec.

Un sondage Léger sur la perception des Québécois quant à la langue de la musique entendue dans les espaces commerciaux au Québec affirme que […] « près de la moitié (48%) des Québécois affirment qu’il n’y a pas suffisamment de musique en français dans l’environnement sonore des commerces. Ce pourcentage s’élève à 54% chez les Québécois de langue maternelle française et dans la même proportion chez ceux âgés de plus de 55 ans. » [1]

Alors, pourquoi les Québécois ne mettraient-ils pas davantage en avant la musique en français dans l’espace public commercial ? Ne serait-il pas plus avantageux « de faire rayonner la musique d’ici, majoritairement de langue française, tout en soutenant mieux l’industrie culturelle québécoise face aux géants américains et canadiens. » [2]

Que ce soit en Outaouais, en Beauce ou en Gaspésie, il ne suffit que quelques heures à parcourir les espaces commerciaux pour comprendre qu’un pan entier de la culture québécoise est absent de notre propre espace public commercial.

Un texte du Mouvement Québec français

RÉFÉRENCES :
[1] RAPPORT – La langue et la musique diffusée dans les commerces de détail
[2] https://quebecfrancais.org/langue-de-musique-diffusee-commerces-quebec-loffre-nest-ajustee-a-demande-selon-sondage-leger

Voir aussi

Débat des chefs en anglais: un précédent irresponsable, déplore le Mouvement Québec français

Les chefs de partis devraient reconsidérer leur participation au débat télévisé en anglais, ne serait-ce …