Pour un réseau d’éducation de langue française fort au Québec

03 septembre 2019

Bien que la loi 101 s’applique aux écoles primaires et secondaires, il demeure urgent de l’appliquer également aux autres paliers d’enseignement. Au Québec, les statistiques démontrent clairement que les diplômés d’universités anglophones, même s’ils sont francophones, finissent par adopter majoritairement l’anglais comme langue du travail.

Partager cet article :