Communiqué

Avis aux médias - Remise du Prix Harfang 2012 du Mouvement Montréal français

Avis aux médias - Remise du Prix Harfang 2012 du Mouvement Montréal français

MONTRÉAL, le 14 novembre 2012 - Le Mouvement Montréal français (MMF) est fier d'accueillir les médias pour le dévoilement du récipiendaire du Prix Harfang, décerné aux dignes ambassadeurs de la langue française au Québec. À cette occasion, le comédien et porte-parole du MMF, Denis Trudel, sera accompagné de la lauréate du Prix Harfang 2011, la journaliste et politicologue Josée Legault.

Le jeudi 15 novembre 2012 à 11 h
Maison Ludger-Duvernay
82, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec


Conférence de presse de Maria Mourani, Pierre Curzi et Mario Beaulieu sur les résultats du recensement 2012 sur la langue

Montréal 24 octobre 2012 – Les médias sont invités à une conférence de presse le mercredi 24 octobre à la maison Ludger-Duvernay, au 82 rue Sherbrooke Ouest, à 14 h 30. Pierre Curzi, ancien porte-parole en matière de langue au Parti Québécois, Maria Mourani, porte-parole du Bloc Québécois en matière de langues officielles et co-fondatrice du Mouvement Montréal français, ainsi que Mario Beaulieu, président du Mouvement Québec français, commenteront les résultats du recensement 2012 sur la langue, qui seront rendu publics le jour même.

recensement


Le MQF dénonce l’intimidation faite par un animateur de CJAD contre des employés de la STM!

Montréal, vendredi 5 octobre 2012 – Un animateur de CJAD, une radio anglophone de Montréal, a déclenché toute une controverse en reprenant une photo diffusée sur Facebook où on voit une affiche disant: « Au Québec, c'est en français que ça se passe! » sur la fenêtre d’une cabine de changeur du métro. Il a traduit faussement le message par : « À moins que vous ne me parliez en français, je ne vous servirai pas. » Il invite ensuite « tout le monde à aller visiter ce “douchebag” au métro (…) et à lui parler en anglais jusqu’à ce qu’il cède. Hé Pauline tu as dit que tu apprécies les anglos, met dehors cet “ass”». Cette photo a aussi fait l’objet d’un reportage complaisant dans The Gazette et ensuite dans La Presse.


L'anglais intensif à 11 ans

Communiqués de l'UNEQ
Montréal mardi le 19 septembre 2012

L'anglais intensif à 11 ans : une menace pour le français
L’UNEQ appuie le moratoire demandé par 200 enseignants de cégep

«C’est sans hésitation que l’UNEQ joint sa voix aux 200 enseignants du cégep qui exigent un moratoire sur l’implantation du programme d’anglais intensif dans toutes les classes de 6e année du primaire. L’UNEQ tient à souligner à son tour l’importance de ce moratoire visant à permettre une réflexion sur un programme qui, à son avis, menace la qualité du français.


1000 plaintes sur l'affichage en Montérégie seront déposées à l'Office québécois de la langue française

Le mercredi 12 septembre. « Les quelque 1000 infractions relevées confirment que l'anglicisation de Montréal se propage en Montérégie », affirme Luce Cloutier. En effet, l'analyse des données du dernier recensement démontre que les transferts linguistiques des allophones avantagent de plus en plus l'anglais en Montérégie, malgré le fait que des francophones montréalais s'y établissent en grand nombre.

Selon Mario Beaulieu, « cette situation résulte de l'affaiblissement de la loi 101 et du trop grand laxisme du gouvernement libéral qui a laissé dépérir la situation du français. »

Pour Luce Cloutier et Mario Beaulieu, il y a urgence d'agir. Ils invitent donc la population à appuyer les initiatives du nouveau gouvernement pour le renforcement et l'application rigoureuse de la loi 101.


Quelques exemples relevés dans les médias anglophones accompagnés de liens vers leurs sources

Le Mouvement Québec français et la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal lancent un appel à la modération après l’attentat politique tragique du 4 septembre

Lisez la lettre ouverte en cliquant ici

***

Don Macpherson, The Gazette 15 août
« C’est officiel, de son propre aveu écrit, le parti Québécois de Pauline Marois est xénophobe.»

« It’s official. By its own written admission, Pauline Marois’s Parti Québécois is xenophobic. »
« The only difference is that the xenophobia of Pauline Marois’s PQ is based not on ethnicity but on language. »
http://www.montrealgazette.com/life/Macpherson+takes+language+level/7083...

Michel R. Magnan, The Gazette, 6 août
« Cela fait d’eux des idiots fermés d’esprits et ils ne constituent pas le reflet de la majorité des la population francophone. ( En parlant de ceux qui ne veulent pas parler anglais).

« It makes them narrow-minded idiots and they are certainly not a reflection of the majority of French-speaking citizens in Quebec. »
http://www.montrealgazette.com/life/Opinion+Generalizations+about+other+...


Non aux dérapages haineux dans les médias anglophones au Québec et au Canada, oui à un débat respectueux et démocratique!

image


Non aux dérapages haineux dans les médias anglophones au Québec et au Canada
Oui à un débat respectueux et démocratique!

Depuis le début de la campagne électorale, il ne se passe pratiquement pas une journée sans que les Québécoises et les Québécois qui proposent un renforcement de la l01 soient taxés de xénophobie et de toutes sortes d’insinuations calomnieuses.


« Québec Solidaire devrait faire preuve de plus de solidarité! »

Montréal, le 3 septembre 2012 – Le Mouvement Québec français (MQF) interpelle les coporte-parole de Québec solidaire afin qu’ils dénoncent le discours haineux qui associe la loi 101 et son renforcement à de la xénophobie, discours repris sans cesse et sous différentes formes dans les médias anglophones tant au Québec qu’au Canada depuis le début de la campagne électorale. Les coporte-parole ont semblé plutôt l’appuyer dans un article à la une du Devoir du 1er septembre. On y rapporte de façon complaisante les « inquiétudes » de la communauté anglophone face aux soi-disant « politiques identitaires » du PQ. Les seuls témoignages rapportés provenaient d’anglophones supposément modérés de The Gazette, du McClean’s et de l’Université McGill, qui associent le référendum et le renforcement de la loi 101 à de la « bullshit », de l’intimidation, de la xénophobie, de l’intolérance, de la merde, des attaques contre l’anglais, à la peur et à la mort des institutions anglophones, n’en jetez plus, la cour est pleine. Ensuite, on mentionne que des souverainistes francophones expriment également de sévères critiques à l’égard de ces politiques en se référant aux coporte-parole de QS. Les propos rapportés d’Amir Khadir cautionnent sans réserve les accusations calomnieuses de xénophobie diffusées par les médias anglophones : « Je ne comprends pas en quoi ça nous avance de heurter les minorités, de les mettre à l’index, de susciter ce genre de tensions, qui ne sont pas à l’avantage du camp souverainiste ». En passant, cet article soulève aussi que les dépliants de QS en anglais ne parlent pas de souveraineté. Y aurait-il deux messages ou une logique que nous ne comprenons pas ?
Voir l'article du Devoir «Inquiétudes dans la communauté anglophone»


L’ANGLICISATION PROGRESSE EN MONTÉRÉGIE : 1100 plaintes à déposer à l’Office québécois de la langue française

MONT-SAINT-HILAIRE, le 30 août 2012 - Au cours d'une conférence de presse à Brossard les résultats d'une enquête sur l'affichage menée par les membres du Mouvement Montérégie français ont été présentés, en présence de Gilles Proulx, journaliste, animateur et historien, de Luce Cloutier, présidente du Mouvement Montérégie français et de Mario Beaulieu, président du Mouvement Québec français. Les quelque 1000 infractions relevées confirment que l'anglicisation de Montréal se propage en Montérégie, comme l'ont indiqué plusieurs études démontrant une progression inquiétante de la force d'attraction de l'anglais par les transferts linguistiques.
Monteregie2006
Le Mouvement Montérégie français invite donc la population à voter le 4 septembre prochain pour le parti politique le plus susceptible de protéger et de défendre la langue française rapidement par le renforcement et l'application de la loi 101.


La loi 101 au cégep : apprendre l’anglais sans s’angliciser

Texte de Paolo Philpot publié le 30 août 2012

Face au recul grandissant du français à Montréal et au Québec, le besoin d’agir est criant, et l’extension de la loi 101 dans les cégeps semble être une mesure essentielle qui pourrait faciliter un renforcement de l’apprentissage de l’anglais dans les régions éloignées de Montréal.

imagecégep